La patrouille est un groupe de vie et d’action composé de six à huit ados, mené par un
aîné ou une aînée, et où l’avis de chacun est pris en compte.

En patrouille, les éclaireurs et éclaireuses construisent, inventent, réalisent, agissent, tout en s’amusant.

Le sentiment d’appartenance à un petit groupe est très important pour tes éclaireurs.

Pour que chacun se sente bien dans sa patrouille, il est important qu’elle se dote de
signes propres qui la caractérisent :

  • Un nom de patrouille : un nom à choisir tous les ans, ainsi que le cri de patrouille et le nœud d’épaule (à placer sur l’épaule gauche) en lien avec le nom.
  • Un coin de patrouille : un local ou une partie du local à décorer chaque année ; à défaut de local, choisir un objet rassembleur (tally, affiche, malle de patrouille, etc.).
  • Des règles et des habitudes : une charte de patrouille, des traditions à instaurer au moment des repas, du lever, etc.
  • Un tally : un livre d’or, un panneau photos, un site internet… Pour garder une trace, une mémoire.

L’enjeu principal de l’organisation en patrouilles est la responsabilisation de l’éclaireur et le développement de la solidarité avec les membres de sa patrouille.

  • Il n’y a pas de schéma standard. Juste une constante : « Ask the boy », c’est-à-dire la participation active de chaque éclaireur tout au long du processus afin de décider ensemble.
  • Idéalement, chaque patrouille doit pouvoir choisir, en son sein, l’éclaireur qui sera son chef de patrouille (CP). Le staff explique préalablement ce rôle afin que le choix soit cohérent.

Une fonction de patrouille est une mission particulière confiée à un éclaireur ou une éclaireuse
par les autres membres de sa patrouille pour un temps plus ou moins long, allant de
quelques jours (le temps de vivre un projet) à une année entière.

Le partage de tâches au sein de la patrouille permet un apprentissage tout en douceur de la prise de responsabilité.

L’enjeu principal des fonctions de patrouille est l’implication des éclaireurs dans la cogestion, la responsabilisation de l’éclaireur et le développement de la confiance en soi et aux autres.

1. Lister ensemble les fonctions et les tâches à effectuer

C’est un moment qui peut être délirant : tout ce qui passe par la tête doit sortir. Pour cela, un des éclaireurs affiche au mur une grande feuille à deux colonnes : la première regroupera
les intitulés de fonction et la seconde les différentes tâches qui y sont liées.

Dès que quelqu’un a une idée, il l’écrit sur le panneau. Il ne faut pas avoir peur de se lancer : dans un premier temps, le but est d’avoir une multitude de propositions de fonctions, des plus sérieuses aux plus saugrenues.

2. Choisir individuellement les fonctions nécessaires

Une fois la liste établie, chacun reçoit une feuille avec trois colonnes. Il faut maintenant choisir les fonctions dont la patrouille aura besoin, les tâches à effectuer par la personne responsable et, enfin, les qualités requises pour se voir attribuer cette fonction.

3. Mettre en commun

Propose de faire un rapide tour de table des différentes fonctions choisies par les scouts. Certaines seront peut-être identiques au niveau des tâches à effectuer tout en portant deux noms différents (comme trésorier ou comptable) : dans ce cas, il suffit de les rassembler sous le même nom.

Quelques exemples de fonctions : cuistot, secouriste, entraîneur, secrétaire...

4. Prendre ensemble la décision de répartition

Chacun à leur tour, les éclaireurs proposent une ou deux personnes qui conviendrai(en)t pour la fonction (avant cela, la patrouille détermine si le scout peut se proposer lui-même ou pas).

Le conseil de patrouille définit également le nombre maximal de fonctions que chaque éclaireur peut exercer. Quand une personne est plébiscitée et si elle accepte de s’impliquer, la tâche lui est attribuée et le groupe choisit un responsable pour la fonction suivante.

Être CP, c’est avant tout se mettre au service de sa patrouille.

Les missions de CP
  • Faire en sorte que chaque éclaireur ait sa place au sein de la patrouille.
  • Installer un climat de confiance, de respect et de sécurité.
  • Montrer un certain exemple.
  • Motiver, dynamiser sa patrouille.
  • Veiller à la bonne organisation de la patrouille et de la troupe.
  • Être le garant des décisions prises lors du Conseil de patrouille.
  • Déléguer, en utilisant les fonctions de patrouille, et veiller à répartir les tâches quand c’est nécessaire.