Dans un groupe (un staff, un conseil d’unité…), il arrive bien souvent que des tensions apparaissent entre certaines personnes. C’est tout naturel quand on est amené à collaborer.

Comment dire ce qu'on a sur le cœur en évitant à la fois de s’écraser (comme un paillasson) et d’agresser (comme un hérisson) ? Une méthode simple permet d’y arriver : la communication non violente (CNV).

Quatre étapes simples

On décrit des faits observables et on évite de prêter des intentions ou d’émettre des suppositions.

Raksha n’est pas motivée, d’ailleurs, elle arrive toujours en retard.

Ce sont des suppositions. On ne sait pas pourquoi Raksha est souvent arrivée en retard, c’est donc une supposition d’affirmer qu’elle n’est pas motivée.

De plus, dire qu’elle est toujours en retard est une exagération, à moins, bien sûr, qu’elle ne soit effectivement arrivée en retard à chaque réunion.

Raksha est arrivée plusieurs fois en retard à nos réunions.

 Ce sont des faits, et cela est objectivable.

On exprime son ressenti, sans émettre de jugement.

Quand Raksha arrive en retard, on voit bien qu’elle s’en fout.

Ce n’est pas un sentiment, puisque toute la responsabilité est attribuée à Raksha. Or, chacun est responsable de ses actes, mais aussi de ses besoins et sentiments.

Quand Raksha arrive en retard, je me sens impatient et désemparé.

Derrière le sentiment qui nait en nous se cache toujours un besoin. Si ce besoin est respecté, cela fera naitre un sentiment agréable. Au contraire, si le besoin n’est pas respecté, c’est un sentiment désagréable qui apparaitra.

Raksha est arrivée plusieurs fois en retard. Quand cela s’est produit, je me suis senti impatient et désemparé car j’ai besoin de cohérence et de respect.

Formule une demande en vue de satisfaire ces besoins, en restant attentif à ce que la demande ne passe pas pour une exigence.

De manière générale, exprime la demande de façon positive, concrète et acceptable par tous.

Raksha, tu es arrivée plusieurs fois en retard. Quand cela se produit, je me sens impatient et désemparé car j’ai besoin de régularité et de respect. Je te demande donc dorénavant d’arriver à l’heure.

 Il s’agit là en fait d’une exigence : Raksha n’a aucune porte de sortie, aucune possibilité de garder la face.

Pourrions-nous définir ensemble une heure de réunion qui te convienne mieux pour que ce ne soit plus un sujet de conflit entre nous ?