La vie scoute est riche en découvertes : les itinéraires sont une occasion pour le pionnier de choisir de nouveaux horizons à explorer en accomplissant des actions concrètes.

Propose à tous les pionniers de réaliser deux itinéraires maximum par an.

Avec ton staff, prévois trois moments clés pour :

  • inviter les pionniers à choisir le domaine de découverte ;
  • faire le point avec eux sur l’avancement du projet ;
  • fêter la fin des itinéraires.

Les itinéraires de découverte

Observer ce qui se passe autour de soi, même au-delà de nos frontières. Faire vivre les droits de l’homme et agir en citoyen du monde.

Sensibiliser à la trace que chacun laisse dans l’environnement et prendre conscience de l’impact de sa consommation sur la planète.

Utiliser un domaine artistique que l’on maîtrise (ou en découvrir un nouveau) pour parler de soi.

Partir à la rencontre de l’autre, de celui qui est socialement, physiquement, spirituellement, culturellement différent de soi, pour essayer de le comprendre, découvrir qui il est et échanger avec lui.

Les comprendre et apprendre à les utiliser, dans le scoutisme ou ailleurs !

Prendre conscience de la manière dont les réseaux, réels ou virtuels, se construisent. Définir l’image de soi que l’on veut donner à travers les réseaux sociaux. Comprendre leurs atouts et dangers pour les utiliser au mieux.

Comprendre d’où le pionnier vient, qui il est aujourd’hui et réfléchir à qui il aimerait être demain.

Garder l’équilibre, faire des choix par rapport à la société de consommation et aux dépendances diverses. Faire vivre l’article de la Loi scoute : « Le scout respecte son corps et développe son esprit » !

 

 

Découvrir un nouveau sport. Mettre son corps au défi : se fixer un objectif dans le respect de ses limites.

Découvrir le rôle d’animateur : une nouvelle facette du scoutisme et un moyen de se rendre utile dans la société.

 

 

Comment se déroulent les itinéraires ?

  • Le pionnier sélectionne l'un des dix itinéraires proposés. 
  • Il rencontre un sherpa (expert dans le domaine choisi).
  • Il réfléchit à son choix et décide de l'action qu'il souhaite accomplir.

Un itinéraire, trois dimensions...

Tous ces itinéraires, le pionnier peut les vivre de manière :

  • locale (à proximité de chez lui, dans son milieu quotidien...) ;
  • nationale (à la rencontre d'autres personnes ou d'autres lieux, en Belgique) ;
  • internationale (à la rencontre d'autres personnes ou d'autres lieux, en dehors de Belgique).

  • Le pionnier choisit un coach qui va l'accompagner dans son itinéraire.
  • Ensemble, ils réfléchissent aux obstacles ou difficultés que le pionnier risque de rencontrer.
  • Ils dressent une liste de tout ce que le pionnier doit préparer avant de se lancer dans l'action.

  • Avec son coach, le pionnier réalise point par point ce qu'il a prévu dans sa liste.
  • Pour terminer, il accomplit l'action qu'il a choisie.

Deux itinéraires particuliers

C’est un week-end réservé aux pionniers de première année. Ils vivent un itinéraire dans son entièreté et vont notamment à la rencontre de personnes expertes dans un domaine, qui osent "se mouiller" pour les autres et témoignent de leur engagement dans la société.

À cette occasion, cinq Itinéraires sont proposés aux pionniers :

  • réseaux
  • santé
  • droits de l’homme
  • interculturalité
  • écologie.

Les inscriptions à Be a pi sont individuelles et se font au 02.508.12.00 ou sur www.lesscouts.be.

Si les pionniers de deuxième année pensent devenir animateurs, propose-leur de vivre l'itinéraire Animation, par exemple en participant à un pi-days.

Les pionniers y découvrent le projet éducatif du scoutisme et remplissent leur sac-à-dos de techniques pour animer des enfants ou des adolescents, tout en rencontrant des pionniers d’autres horizons.

Les pi-days sont organisés plusieurs fois sur l’année. Les inscriptions sont individuelles : lesscouts(at)lesscouts.be ou 02.508.12.00.