La constitution de la malle à friandises est une belle occasion pour les baladins de vivre leurs premiers conseils.

Le groupe imagine et décide ensemble de ce qu’il va y mettre et des consignes pour son utilisation. Ainsi, à certains moments plus calmes de la journée ou du camp, les enfants puisent librement dans une malle pleine de jeux, de livres ou de matériel de bricolage. Le baladin joue seul ou en petit groupe à ce qu’il désire.

Tenir un conseil

La malle à friandises, c’est un premier projet à la mesure des baladins, l’occasion pour la ribambelle de vivre ses premiers conseils.

L’enfant y apprend à prendre la parole pour donner son avis, à respecter l’autre quand il parle, à se mettre d’accord et à réaliser ensemble ce que l’on a décidé.

Développer l’autonomie

La vie à la ribambelle est remplie d’activités collectives en tous genres. Pourtant, le baladin peut régulièrement avoir envie de prendre une initiative, de poser un choix personnel.

Il choisit alors lui-même ce à quoi il va consacrer son temps et avec qui (un animateur, tout seul).

Apprendre la cogestion

C’est aussi l’occasion de laisser certaines responsabilités aux baladins : l’utilisation commune de la malle à friandises, le respect de ce qui s’y trouve et le rangement.

Le contenu est à définir en conseil avec les baladins. Veille à ce que chacun prenne la parole sur ce qu’il souhaite trouver dans cette malle.

Parmi les suggestions des baladins, on peut par exemple trouver :
  • des crayons, des pastels, des aquarelles, des marqueurs ;
  • des feuilles de dessin ;
  • des Lego ;
  • des jeux de société, des jeux de cartes ;
  • des livres d’histoires, des chansonniers ;
  • une corde à sauter, de grosses craies ;
  • des ballons et balles en tous genres ;
  • des raquettes de toutes sortes ;
  • des déguisements, du maquillage ;
  • des diabolos ;
  • des maracas ;
  • de la plasticine...

Raconte l'histoire de la malle à friandises à tes baladins

Gribou et Boulon découvrent une magnifique malle dans un grenier et l’apportent à leurs amis baladins. Tous ensemble, ils décident d’y mettre des jeux. Mais pas n’importe lesquels ! Uniquement ceux sur lesquels les baladins sont tombés d’accord.

En conseil, comment faire pour la mettre en place ?

Présente une malle pour susciter l’intérêt des baladins

Présente une malle aux baladins. Elle devra les intriguer et les enthousiasmer sur le projet.

Décidez du contenu de la malle

Le conseil doit être court pour garder l’attention de tous. Pour démarrer et mettre les enfants dans l’ambiance, on peut bien sûr chanter la chanson du conseil (dans le Balablues).

Remplissez la malle à friandises

Certains baladins peuvent apporter un jeu, un livre (à donner ou à prêter pour une durée déterminée), ou de quoi bricoler. Vous pouvez aussi fabriquer certains jeux vous-mêmes et avec les baladins, ou faire appel aux dons.

Appropriez-vous le contenu

Une fois la malle constituée, prends le temps avec la ribambelle de découvrir ce qu’elle contient. Prévois une soirée découverte de la malle lors du premier week-end, organise un coin douillet pour découvrir ensemble quelques livres...

Organisez la cogestion de la malle à friandises

Qui va ranger la malle, vérifier l’état du matériel ? Comment faire pour ne rien perdre ?

Un nouveau conseil permettra d’établir des règles de fonctionnement et d’élaborer ensemble une charte d’utilisation. Si tous les baladins ne savent pas encore lire, illustre la charte avec des dessins.

Évaluez et rectifiez

Au fil de l’année, les bonnes résolutions du début seront peut-être loin...

Pourquoi ne pas revivre un conseil pour évaluer le fonctionnement ? Rappelle les consignes et adapte-les si nécessaire.

La chanson du conseil

Moi je vais au conseil
Des idées plein la tête
Moi je vais au conseil
La parole, c’est une fête
Ma langue pour parler
Et mes oreilles
Et mes oreilles
Pour écouter