Arriver dans une nouvelle section, c’est toujours un peu l’angoisse. Découvrir d’autres scouts, rencontrer des animateurs inconnus, changer de local : c’est un environnement tout différent qu’il faut apprivoiser. Alors à toi de jouer pour que les “nouveaux” trouvent rapidement leur place et leurs repères au sein de la section.

Les passages en unité

Un départ, c’est une rupture avec un groupe et un mode de vie que chacun avait pris le temps de faire sien. C’est aussi et surtout le début d’une nouvelle aventure ! Le scout qui quitte la section a sans doute besoin d’être tranquillisé sur ce qui l’attend. N’hésite pas à répondre à ses questions, à le rassurer pour qu’il quitte la section avec une bonne dose d’enthousiasme et de confiance !

L’accueil, un moment qui se prépare pour adoucir la transition entre l’ancienne et la nouvelle section.

Exemples d’animations à vivre dans les mois qui précédent le changement de section :
  • Les aînés peuvent passer au camp de leur future section pour se familiariser avec la vie et les scouts qu’ils côtoieront l’an prochain.
  • Tu peux contacter le staff de la branche précédant ou suivant la tienne pour organiser une animation entre vos scouts.
  • Le conseil d’unité peut organiser une activité où toutes les sections sont confondues.
  • Un animateur peut participer à une réunion de la section qu’il rejoindra l’an prochain.
Pour faire des passages un vrai temps festif, trois mots d’ordre
  • Rythme : évite les cérémonies qui traînent en longueur et assure-toi que chacun soit actif à tout moment.
  • Décorum : lieu, accessoires, musique…
  • Ambiance : activité originale symbolisant la traversée :
    • une barque ou un radeau qui joint les deux rives d’un lac
    • un slalom dans un caddie, une brouette ou sur un brancard décoré
    • un parcours sur un vrai tapis rouge qui en jette
    • une longue série de "saute-mouton" pour traverser une prairie
    • une balade aux flambeaux et l’embrasement d’un feu
    • une grimpette dans une carrière
    • un petit bout de chemin en compagnie d’un animateur de la section qui accueille
    • etc.

Des outils pour chaque branche

Accueillir les nouveaux dans la section

L’accueil, c’est bien plus que des petits jeux pour faire connaissance lors de la première réunion. C’est :

  • être disponible pour répondre à des questions, donner des explications, encourager, rassurer, etc. ;
  • instaurer un système de parrainage où un aîné accompagne et soutient un nouveau scout ;
  • s’assurer que les nouveaux venus se sentent bien et les impliquer tout de suite dans les décisions du groupe, dans les responsabilités qu’on se partage ;
  • penser à utiliser un vocabulaire compréhensible par tous, y compris par les nouveaux scouts, ou leur en expliquer la signification ;
  • s’intéresser à ce que les scouts vivent en dehors des réunions ;
  • tenir compte des nouveaux scouts qui arrivent en cours d’année.

Des jeux pour faire connaissance

Vous êtes assis en cercle. un premier scout cite quelque chose qu’il aime ou qu’il n’aime pas (par exemple : j’aime danser). tous les scouts qui sont du même avis s’asseyent sur les genoux du scout assis à leur droite, les autres (qui n’ont pas le même avis) restent à leur place. Et ainsi de suite.

Une fois que chacun a pu dire son prénom, sans préciser la suite des événements, tu fais mettre des chaises en ligne (une par personne) ou tu alignes quelques bancs. Quand tout le monde est debout dessus, tu annonces qu’il faut se remettre par ordre alphabétique, sans mettre un pied par terre. Bonne chance !

Chacun à son tour va dessiner sur un grand papier pendant 30 secondes. Puis, c’est au tour du suivant, jusqu’à ce que la fresque soit remplie. tout le jeu se déroule en silence ; on échange ensuite les impressions.

Deux scouts sortent et les autres décident de la position que tous les deux vont devoir adopter (par exemple : s’asseoir l’un en face de l’autre, jambes croisées). Les deux scouts doivent trouver la position choisie par le groupe : plus elle est correcte, plus le public claque dans les mains ou dit “ça chauffe” jusqu’à ce que “ça brûle”.

Un scout tient une pelote de laine en mains. Il conserve le bout et lance la pelote à quelqu’un d’autre en lui posant une question (son prénom, son âge, son plat préféré, etc.). la personne interrogée répond puis lance la pelote à un autre scout en lui posant une nouvelle question. Ainsi de suite jusqu’à ce que tout le groupe soit relié par une toile d’araignée.

Et si on préparait aussi le local ?

  • une chaise avec son nom, masquée par un drap qu’on enlève à son arrivée comme pour une inauguration ;
  • un endroit pour laisser son empreinte ;
  • une place déjà prévue pour son futur coffre à trésors ;
  • un crochet au portemanteau avec son prénom ou un dessin de son totem ;
  • un bout d’étagère pour y déposer ses souvenirs ;
  • une photo de lui sur le panneau, parmi tous les autres ;
  • sa chanson préférée ;
  • etc.