Afin d'éviter les éventuels débordements et accidents, il est important de :

Entretien quotidien

Le local est l’endroit où se déroulent les réunions et où s’organisent des activités. Il se doit donc d’être agréable et sécurisé. C’est aussi la vitrine de l’unité, et à ce titre, il doit être présentable !

Si le local est partagé avec d'autres sections ou avec d’autres mouvements, il est important de privilégier le respect mutuel et de ne pas laisser le local dépérir.

Le règlement d’ordre intérieur ne doit pas être un ensemble de normes imposées à tous.

Rédigez les règles ensemble, pour que chacun puisse donner son avis et comprendre pourquoi elles ont été adoptées.

Ces règles ne sont bien sûr pas immuables et elles doivent pouvoir être revues lorsque c’est nécessaire.

Le même type de document peut être utilisé en cas d’utilisation partagée des locaux. Il s’agira de décider ensemble de la manière dont chacun usera des biens, dans le respect de tous.

Relations extérieures

La gestion d’un local implique non seulement des contacts avec le propriétaire, mais également avec le voisinage.

Soigner ses relations avec les riverains, c’est éviter les conflits qui risquent de mettre en difficulté l’unité et lui faire perdre le local. De plus, ces frictions peuvent mettre à mal la qualité de l’animation scoute.

Voici quelques pistes...

Même si l’unité est installée depuis longtemps dans ses locaux, un changement de staff est un moment propice à une rencontre avec les voisins. Cela permet d’éviter les sempiternelles
« ceux-là, on ne les connaît pas, on ne leur fait pas confiance… ».

Exemples :
  • Organise une rencontre en invitant l’ensemble des voisins à une activité ou une veillée.
  • Rencontre individuellement les voisins les plus proches.
  • Ouvre le local et invite les voisins.

Créer un support de présentation de l’unité peut s’avérer très utile et efficace.

Réfléchissez en conseil au type de support et à ce que vous souhaitez y véhiculer :

  • un flyer simple avec les coordonnées de l’unité ;
  • une affiche reprenant les principaux points de la méthode scoute ;
  • un folder complet et détaillé ;
  • etc.

Plus d'informations pour se présenter sur cette page.

  • Toute utilisation du local qui sortirait du cadre normal du scoutisme (soirée, week-end, hike…) doit être signalée aux voisins les plus proches par le biais d’une lettre ou d’une petite visite.
    Ce genre d'action préventive te permettra également de rappeler à tes animateurs qu’une utilisation abusive du local en soirée risque de porter préjudice à l’unité. Bien sûr, une réunion pour l’organisation des activités scoutes doit rester possible, même en soirée.
  • Entretenir les relations avec le propriétaire facilite le dialogue et permet de mettre à plat certains conflits. Une réunion une fois par an, dans un cadre amical, permet de renforcer les liens, de comprendre certaines attitudes et de créer un partenariat. Cela améliorera également l’image que le propriétaire se fait de l’unité.

Pour éviter les tensions ou les conflits...

Quelques gestes de savoir-vivre permettent d’éviter des petits désagréments qui pourraient créer des tensions, voire des conflits de voisinage :

  • dire bonjour aux voisins lorsqu’on les croise ;
  • ne pas faire trop de bruit sur le parking ;
  • ne pas claquer les portes ;
  • se dire au revoir discrètement s'il est tard ;
  • prévenir les voisins si l’on risque d’être un peu bruyant.