A télécharger

Pendant l’année ou au camp, on ne compte plus les contacts extérieurs de l’unité : les voisins, l’agent DNF, l’échevin de la jeunesse…  Profite de ces contacts, ou initie-les lorsque cela est utile !

Voici quelques pistes pour aider chaque staff, chaque animateur à :

  • se présenter ;
  • contacter les personnes ressources pour l’unité ;
  • prendre des initiatives auprès des riverains.

Partir au camp

57 000 scouts sur les routes wallonnes en été... plus les autres mouvements de jeunesse francophones et néerlandophones, cela en fait du monde ! Les camps ne passent pas inaperçus au sein de nos campagnes...

Chaque commune (donc endroit de camp) dépend d’une zone précise au niveau DNF (Département Nature et Forêts)de la Région wallonne. Cette zone est prise en charge par un agent local.

C’est avec lui que tu prendras contact pour qu’il t’indique les zones d’accès libres en forêt publique, les endroits où tu peux couper ou ramasser du bois...

Il peut également mener gratuitement avec tes scouts une animation natur

Le ministre des pouvoirs locaux de la Région wallonne coordonne une action de sensibilisation auprès des communes qui accueillent des camps en été : Well’Camp. Cela coïncide parfaitement avec notre enjeu de rencontrer au mieux les riverains et les communes des villages où nous arrivons en camp. 

Le ministre encourage chaque commune à désigner un intermédiaire entre ses services et les camps présents sur la commune. Un Monsieur ou une Madame Camp se présentera peut-être à vous lors de votre arrivée.

Il/elle est là pour faciliter votre séjour, vous informer et vous aider dans vos contacts avec la commune et les habitants. Réservez-lui bon accueil !

La charte de la commune et des mouvements de jeunesse implique aussi certaines actions et obligations pour les sections qui partent en camp. Pas de panique : la plupart figure déjà dans notre code de qualité de l’animation  et les informations requises seront transmises par la fédération directement aux communes (lieu de camp, durée du séjour, nombre de participants et coordonnées du responsable de camp).

Télécharger la charte.

Durant l’été, l’actualité est souvent moins chargée… La presse est plus encline à consacrer quelques articles à des sujets différents, comme les camps. N’hésite pas à contacter un journaliste de la presse locale pour lui parler de ton camp, voire d’écrire un communiqué de presse (avec une belle photo) que tu enverras à l’édition locale et au toute-boite du coin.

Plein de conseils sur www.lesscouts.be/declic !

Dans des circonstances moins agréables, comme en cas d’incident, tu seras peut-être confronté à la presse. Pour t’aider, la cellule presse du 21 pourra, dans tous les cas, prendre le relais. Contacts : 0498.91.88.81.

Toute l'année

La commune est une mine d’informations et de contacts intéressants, entre autres concernant :

  • les espaces de jeux
  • les lieux d’événements (salle des fêtes, terrain…)
  • les règlements communaux (tri des déchets, environnement…)
  • l'entretien des voiries communales (égouts, éclairage, encombrants…)
  • les numéros de téléphone utiles
  • les adresses et horaires de facilités (piscine publique, parc à conteneurs...)
  • le patrimoine, la culture, le sport…
  • les événements organisés (culturels, sportifs…)
  • les actions sociales (CPAS, crèches…)
  • l’enseignement communal

Il est intéressant de cibler les contacts intéressants pour :

  • Faire connaître le projet de l’unité dans la commune.
  • Inviter la commune aux activités de l’unité.
  • Solliciter des aides (législatives, matérielles, financières, voire recevoir des conseils).
  • Cibler les personnes ressources qui peuvent te renseigner pour : 
    • planifier des activités
    • recevoir des autorisations
    • organiser un scoutmain

Pour savoir qui est qui dans la commune, télécharge la fiche Déclic.

La vie chez Les Scouts, tant pendant l’année qu’au camp, est pleine d’inconnues pour bon nombre de personnes qui gravitent autour de l’unité. Et même si elles ont déjà participé à des activités scoutes, récemment ou dans le passé, il est important de leur présenter le projet de l'unité !

Télécharger la fiche Déclic Ouvrir son local.

L’année bat son plein. Pères, mères, tuteurs et autres adultes ressources, comment les connais-tu ? Comment s’impliquent-ils ? Comment te connaissent-ils ? Quelle idée ont-ils des activités vécues dans votre section ?

  • les connaître
  • les informer
  • les mettre dans le coup.

Trois bons plans pour aller plus loin :

  • Vous avez décidé de publier un outil de présentation de l’unité ?

Utilisez un outil pour vous présenter : une page web ou un journal de l’unité ? Qu’il soit pour les parents ou pour les autres personnes qui gravitent autour de l’unité : un avec les informations de base (projet, coordonnées, activités générales, etc.) pour informer. Attention toutefois de vérifier l’accès de tous au médium qui sera utilisé.
Conseils dans les fiches Déclic FE13 Créer un outil de présentation de l’unité et FT15 L’unité via le web.

  • Comment mener de main de maître la réunion de parents de la rentrée ?

Animer une réunion avec ces adultes qu’on ne connaît pas toujours est un travail en soi. Pour ne pas tout improviser, pour t’outiller, vois les conseils de la fiche Déclic FT14Animer une réunion de parents.

  • Comment animer le réseau de parents ?

Les parents sont nos partenaires dans le domaine de l’éducation, bien sûr. Mais au-delà de ce rôle incontournable, ils peuvent remplir d’autres missions. Il est donc vital d’entretenir de bonnes relations avec chacun et d’animer le réseau de parents de l’unité.
Des idées dans la fiche Déclic Animer le réseau de parents.

Scouts pluralistes, guides catholiques, patros… Peut-être des groupes locaux de ces autres mouvements de jeunesse sont proches de ton unité.

Pour les contacter, demande les coordonnées du responsable local aux fédérations respectives :

Chaque année en octobre, les jeunes de tous les Mouvements de jeunesse, scouts, guides et patronnés, ont rendez-vous sur les places, dans la rue, devant la gare, près de chez eux… pour déjeuner ensemble avant de prendre la route de l’école, de l’université, du travail ou d’autres activités !
Depuis 2000 pour les mouvements de jeunesse néerlandophones et depuis 2009 pour les francophones, c’est l’occasion pour les Mouvements de jeunesse de se rencontrer et de se faire connaître.En 2010, cet événement a  eu lieu le 22 octobre.