Que vivre chez les pionniers ?

du scoutisme !

Au poste, la mise en œuvre des ingrédients de la méthode scoute est adaptée aux grands ados de 16 à 18 ans.

Tu es pionnier ? Ton site est ici !

 

Au poste, je m'engage

qui sont les pionniers ?

En cette période de recherche et de construction de ses idéaux personnels, le pionnier souhaite élargir son horizon.

Au poste, il se découvre citoyen du monde et essaie d’y prendre place en mettant ses compétences et son énergie au service des autres et de ses convictions.

Grâce au soutien de ses animateurs, le pionnier développe son plaisir et sa volonté de faire le point, d’adhérer, d’assumer, de réfléchir à son avenir, d’agir en cohérence avec ce en quoi il croit, d’aller au bout de ses rêves.

La relation

La relation, c’est le ciment de tout ce que l’on construit chez les scouts. Le rapport particulier entre l’animateur et le scout est en effet à la base de tous les autres éléments de la méthode ainsi que de l’ambition éducative.

La relation chez les Pionniers

Vers 16-17 ans, le jeune est riche de tout ce qu’il a déjà traversé et expérimenté depuis son entrée dans l’adolescence. Les contours de sa nouvelle identité s’éclaircissent et s’affermissent. Mais, encore un peu fragile, il reste à la recherche de la distance adéquate entre soi et autrui, d’un juste équilibre entre ses aspirations propres et le regard que les autres portent sur lui.

En tant que jeune adulte, à la fois égal et plus mûr, tu es la personne idéale pour aider les grands ados à concilier leurs désirs de liberté avec les règles minimales du bien-vivre et du respect d’autrui.

Chaque scout est unique. Aide-le à grandir !

Télécharger La πculture,
le cahier de référence de la branche Pionniers

Aborder la problématique de l'alcool avec les pionniers

L'action

C’est dans l’action que les scouts et les scoutes grandissent. L’action englobe ainsi toutes ces activités qui sont construites, le plus souvent avec les jeunes, en fonction de leurs aspirations et aptitudes : jeux, ateliers, projets, actions de service, moments de la vie quotidienne, etc.

Des outils pour vivre le conseil


Vivre le projet chez les Pionniers : 
le trek

Vivre l'action chez les Pionniers : 
l'inter-postes

Télécharger Les camps itinérants
le cahier de référence pour partir en vadrouille

Le petit groupe

Chez les scouts, les jeunes apprennent à vivre ensemble et tissent des liens, notamment dans le petit groupe, l’un des ingrédients fondamentaux de notre méthode. La taille de celui-ci, sa durée et son fonctionnement varient bien sûr en fonction de l’âge des scouts.

Ainsi, au poste, où concrétiser ses rêves demande un minimum d’organisation, les pionniers se répartissent en cordées dont la composition varie selon la taille du poste, le nombre de projets en cours et les nécessités du moment.

Vivre le petit groupe chez les Pionniers :
la cordée et le premier de cordée

La découverte

Au fil des actions menées, chaque scout réalise des découvertes personnelles. Il s’investit ensuite dans une démarche d’évaluation, ce qui lui permet d’être conscient de ses apprentissages et curieux d’en vivre d’autres. La découverte englobe ainsi toutes ces activités qui visent son épanouissement dans tous les domaines de développement (affectif, social, physique, intellectuel et spirituel ou moral), dont le bivouac et les ateliers.

Vivre la découverte chez les Pionniers :
les itinéraires

La loi et la promesse

À une étape charnière de sa vie (fin du parcours scout, fin des humanités pour la plupart, début de la vie en kot pour certains…), le grand ado se demande quel avenir il aura et quelle place il occupera.

Dans ce moment de questionnement sur lui, les autres et le monde, le pionnier est invité à réaffirmer son souhait de vivre selon la Loi scoute. L’Engagement est ainsi l’occasion pour lui de faire le point et de réfléchir, voire de se rassurer sur l’orientation qu’il souhaite donner à sa vie.

Vivre la Loi scoute chez les Pionniers :
l’Engagement

La symbolique

La symbolique scoute est constituée d’un ensemble de paroles, gestes et rites porteurs de sens. Elle renforce le groupe, permet à chacun de trouver des repères, favorise le sentiment d’appartenance à un mouvement mondial. Certains de ces repères sont hérités de l’histoire du mouvement. D’autres sont liés à un cadre imaginaire, d'autres encore sont construits par le groupe.

L'uniforme Pionniers

Vivre un accueil symbolique chez les Pionniers :
l’expédition

Vivre un au revoir symbolique chez les Pionniers :
trace et panorama

GPS : Global Pionnier System

La nature

Si le scout a besoin d’air et d’espace pour vivre ses aventures, la nature lui offre bien d’autres choses encore, utiles à son développement et particulièrement efficaces pour donner gout aux autres éléments de notre méthode : chez les scouts, le rapport avec la nature évolue avec l’âge. En effet, plus l’enfant grandit, plus il vit dans la nature. L’émerveillement peut alors faire place à l’engagement.

La nature chez les Pionniers

Le pionnier vit activement dans la nature : il peut la choisir comme cadre pour réaliser un Itinéraire, ou l’un ou l’autre projet utile à l’environnement. Cela permet au pionnier de se positionner par rapport à ce lieu, à ce qu’il lui apporte et réciproquement.

Dans le développement du pionnier, la nature reste par ailleurs le lieu idéal pour s’arrêter, réfléchir, débattre sereinement, se sentir heureux dans l’amitié ou la complicité, penser au rôle à jouer dans le monde, etc. Pour l’expérimenter pleinement, pourquoi ne pas organiser un camp itinérant ?

Des outils pour vivre dans la nature avec les scouts.